Nouveautés du guide méthodologique du PMSI MCO 2018

Liste des nouveautés du guide méthodologique du PMSI MCO 2018 qui entre en vigueur le 1er mars 2018 :

# L’enregistrement de la date de réalisation des actes CCAM est obligatoire pour tous les actes

# Fichier FICHCOMP : à compter du 1er mars 2018, un recueil des indications des spécialités pharmaceutiques inscrites sur la liste en sus est mis en place. Ce recueil est porté par le fichier FICHCOMP « médicaments hors ATU » pour les établissements de santé ex DG (et par le RSF-H pour les établissements de santé ex OQN)

# Nouveau forfait « accueil d’urgence gynécologique » (AUG) à enregistrer dans les RSF-ACE (Actes et Consultations Externes)

# Précision « ATHEROSCLEROSE AVEC GANGRENE »
Des subdivisions ont été créées par l’OMS en 2013 avec les sous-catégories appropriées en I70 Athérosclérose pour indiquer la présence ou l’absence de gangrène. Le code I70.21 Athérosclérose des artères distales, avec gangrène comporte intrinsèquement la notion de gangrène. De ce fait, lorsqu’il est utilisé comme diagnostic principal, I70.21 ne devrait pas permettre de codage supplémentaire pour décrire la gangrène associée. Ainsi, la note accompagnant le code R02 Gangrène non classée ailleurs dans le volume 1 de la CIM-10 précise que ce code est à utiliser « à l’exclusion de gangrène au cours d’athérosclérose (I70.2). ». Toutefois, à titre d’exception, l’utilisation en diagnostic associé, du code R02 lorsque I70.21 est codé en DP, est autorisée. En effet, porter le code R02 en diagnostic associé est actuellement le seul moyen de discriminer les prises en charge avec gangrène lors du groupage en GHM.

# Précision quant à l’emploi des codes du chapire XXI de la CIM-10
Catégories Z03 et Z04 – Mise en observation et examen médical pour suspicion de maladies, non confirmées

La version définitive publiée au BO est la seule version de référence

Source : Guide méthodologique PMSI MCO 2018 (version provisoire)

CCAM descriptive à usage PMSI 2018 (V1) – Nouveautés du guide de lecture et de codage

L’ATIH a publié la version 1 de la CCAM descriptive à usage PMSI pour l’année 2018. Cette version prend en compte les évolutions de la CCAM tarifante publiées au JO le 1er décembre 2017 dans la CCAM V50.

Principales évolutions du guide de lecture et de codage CCAM en 2018  :

# Dans le descriptif du 1er principe de codage CCAM « Notion d’acte global », la phrase « L’acte ainsi caractérisé inclut implicitement tous les temps obligés qui concourent habituellement à son achèvement » est remplacé par la phrase « l’acte ainsi caractérisé inclut implicitement tous les temps nécessaires qui concourent habituellement à son achèvement »

# Le codage de l’exemple « Dilatation impossible d’une artère coronaire, par voie intravasculaire transcutanée » illustrant le 3eme principe de codage CCAM « Codage de l’acte finalement réalisé » est précisé
Dans cette situation, aucun geste thérapeutique n’a pu être réalisé, on codera l’acte diagnostique correspondant,à savoir l’acte de coronarographie YYYY08 2 « Tentative d’angioplastie d’un vaisseau coronaire, d’une artère subclavière, viscérale ou périphérique, en cas de non franchissement de la sténose’

# Nouvel exemple pour illustrer le codage d’actes CCAM avec anesthésie complémentaire
NAQK071 Radiographie de la ceinture pelvienne [du bassin] selon 1 incidence et radiographie unilatérale de l’articulation coxofémorale selon 1 ou 2 incidences. Cet acte ne présente aucun code entre parenthèses au-dessous du libellé ou des notes. Si pour des raisons médicales la réalisation d’une anesthésie générale ou locorégionale était nécessaire, le praticien qui réaliserait l’anesthésie générale ou locorégionale pourrait alors coder ZZLP025, même si ce code ne figure pas en dessous du libellé de code NAQK071.

# Précision sur le codage du geste complémentaire d’anesthésie AHQJ021 « Guidage échographique pour anesthésie locorégionale périphérique de membre ou de la paroi abdominale »
Ce geste complémentaire d’anesthésie n’est associable qu’aux anesthésies locorégionales périphériques de membre ou de la paroi abdominale. Son code ne figure pas au-dessous des libellés concernés.Il devrait apparaitre dans les situations où il y a codage d’un code extension documentaire 4, 5 ou 6 « Anesthésie générale avec anesthésie locorégionale » sur une topographie correspondant à celle précisée dans le libellé.

# Précision sur le mode d’accès ou technique « Abord ouvert »
La phrase « accès exposant le site opératoire, par incision des téguments (peau, muqueuses) et de tout autre tissu sousjacent, sans introduction d’un instrument d’optique » est remplacé par la phrase « accès exposant au contrôle direct de la vue le site opératoire, par incision des téguments (peau, muqueuses) et de tout autre tissu sousjacent, sans introduction d’un instrument d’optique.

Sources : CCAM PMSI 2018 – Guide de lecture et de codage

Forfait journalier passe à 20 € au 1er janvier 2018

Le forfait journalier hospitalier (hors psy), à la charge des patients, passe de 18 € à 20 € à partir du 1er janvier 2018.

Rappelons que ce forfait est dû par les patients, via leur mutuelle généralement, pour tout séjour supérieur à 24 heures, dans le public comme dans le privé. Les bénéficiaires de la CMU, de l’AME, de l’ACS, ou les femmes dans les 4 derniers mois de grossesse sont exonérés de ce forfait.

Ce forfait n’avait pas augmenté depuis 2010.

Ce même arrêté fixe le montant du forfait journalier en cas d’hospitalisation dans un service de psychiatrie d’un établissement de santé à 15 € à partir du 1er janvier 2018. Il était jusqu’alors de 13,50 €.

Source : Arrêté du 21 décembre 2017 fixant les montants du forfait journalier hospitalier prévu à l’article L. 174-4 du code de la sécurité sociale

Calcul des DMS et DMP SSR des séjours d’HC multi-UM

Un certain nombre d’établissements SSR ont des séjours d’hospitalisation complète (HC) multi-UM, généralement avec passage dans 2 UM, plus rarement dans 3 UM et très exceptionnellement dans plus de 3 UM. C’est le cas en particulier des établissements avec une UM de soins palliatifs,le séjour commençant dans une UM et se terminant dans l’UM de SP.

Quand l’analyse se fait au niveau de l’établissement, pas de problèmes particuliers : 
# la DMS PMSI = ∑ (date de sortie du séjour – date d’entrée du séjour) sur les séjours terminés dans la période
# la DMS administrative = ∑ (date de sortie du séjour – date d’entrée du séjour + 1 pour les séjours hors décès) sur les séjours terminés dans la période
# la DMP (Durée Moyenne de Présence) = ∑ (nombre de journées de présences) des RHS de tous les séjours terminés dans la période

Mais, quand on fait une analyse au niveau d’une UM ou d’un regroupement d’UM, se pose alors la question de comment prendre en compte ces séjours multi-UM. Nous avons constaté à plusieurs reprises que ce point n’était pas pris en compte, conduisant à des calculs de DMS ou de DMP faux.

.A priori, 2 solutions sont possibles dans la prise en compte de ces séjours multi-UM :

# Prendre systématiquement les dates de début et de fin de séjour.
Avantage : simplicité à calculer. Inconvénient : une même période pourra être comptée 2 fois.
Exemple d’un séjour du 24/10/17 au 30/10/2017 non terminé par un décès avec passage dans une 1ere UM (UM 1) avec date entrée UM 1 = 24/10/07 et date de sortie UM 1 = 27/10/2017, une mutation le 27/10 et passage dans une 2eme UM (UM 2) avec date entrée UM 2 = 27/10/07 et date de sortie UM 2 = 30/10/2017 avec une sortie à domicile
Avec cette option de calcul, si on sélectionne l’UM 1, ce séjour sera compté pour le calcul de la DMS PMSI avec 6 jours (30/10 – 24/10) et avec 7 jours pour le calcul de la DMS administrative.

# Considérer uniquement le ou les passages dans l’UM ou le regroupement d’UM sélectionné dans le séjour via la prise en compte des dates d’entrée et sortie UM dans les RHS
Avec l’exemple ci-dessus le séjour sera compté pour le calcul de la DMS PMSI avec 3 jours (27/10 – 24/10) et 4 jours pour la DMS administrative
Cette approche est celle habituellement utilisée en MCO avec les RSS multi-UM dans le calcul des DMS séjours et des DMS des RUM. C’est l’approche que nous recommandons.

Utilisateurs T2A VIEWER SSR : vous retrouvez les calculs de ces DMS PMSI, administratives, et DMP dans les écrans « Durée de séjour SSR » et « Synthèse Activité SSR »

Ceux d’entre vous intéressés par ces questions techniques peuvent consulter gratuitement à nos analyses PMSI SSR accessibles aux abonnés des Pros du PMSI, le réseau social des professionnels du PMSI.

Copyright © T2A Conseil – Imprimer cet article

OVALIDE SSR – Nouvelle ligne tableau [1.V.1.RAE] « Résumé de l’activité – Effectifs et valorisation »

Depuis le 12/12/2017, une nouvelle ligne dans le tableau B du tableau OVALIDE SSR [1.V.1.RAE] « Résumé de l’activité – Effectifs et valorisation ».

Ce tableau B présente les effectifs et montants selon le type d’hospitalisation. Dans ce tableau, une nouvelle dernière ligne porte sur les séjours non clos en HC (soit l’activité valorisée avec le GMT 8888). Les montants valorisés pour ces séjours correspondent à l’avance basée sur le GMT 8888, dans l’attente du GMT définitif qui sera attribué à la clôture du séjour.

Rappels :
# La valorisation DMA sur ePMSI est réalisée sous l’hypothèse que le séjour est clos et transmis avec l’ensemble des journées de présence des années n-1 et n correspondante
# Valorisation journalière des séjours en GMT 8888 en 2017 : 80,54€ sur le secteur OQN et de 117,33€ sur le secteur DAF.

Pour les utilisateurs T2A VIEWER SSR : liste des séjours concernés avec leur valorisation DMA détaillée dans l’écran « Base des séjours SSR » via le filtre « Type de séjours SSR »

Sources : OVALIDE SSR DGF 2017 – OVALIDE SSR OQN 2017

OVALIDE SSR – Nouveau tableau [1.V.1.CMTHC] – D « Casemix GME/GMT – Effectifs et valorisation – SSRHA non clos sous hypothèse de clotûre »

Depuis le 12/12/2017, un nouveau tableau OVALIDE SSR permet de visualiser des informations supplémentaires sur les séjours non clos en HC (valorisés ou non). Il s’agit du sous-tableau D « Casemix GME/GMT – Effectifs et valorisation – SSRHA non clos sous hypothèse de clotûre » du tableau « [1.V.1.CMTHC] Application des tarifs – Hospitalisation complet ».

Ce tableau correspond à une simulation de valorisation portant sur les séjours en HC non clos, soit les séjours hors CM 90 avec :
# GMT 9999 : séjours avec moins de 90 journées de présence, non valorisés pour l’année n
# GMT 8888 : séjours avec au moins 90 journées de présence, valorisés avec le tarif unique du GMT 8888 pour l’année n.
A chaque séjour non clos a été attribué le GMT directement associé au GME (GMT avec le tarif le plus faible si le GME a au moins 2 GMT). 

Rappels :
# La valorisation DMA sur ePMSI est réalisée sous l’hypothèse que le séjour est clos et transmis avec l’ensemble des journées de présence des années n-1 et n correspondante
# Valorisation journalière des séjours en GMT 8888 en 2017 : 80,54€ sur le secteur OQN et de 117,33€ sur le secteur DAF.

Pour les utilisateurs T2A VIEWER SSR : liste des séjours concernés avec leur valorisation DMA détaillée dans l’écran « Base des séjours SSR » via le filtre « Type de séjours SSR« 

Sources : OVALIDE SSR DGF 2017 – OVALIDE SSR OQN 2017