Les ICR de la CCAM à usage PMSI pour 2017

L’ATIH vient de publier la mise à jour des ICR (Indices de Coûts Relatifs) pour 2017 qui est ajustée à la CCAM descriptive à usage PMSI pour 2017 (version 1).

Cette liste des ICR :

 sera valable toute l’année 2017,donc y compris pour les prochaines versions de la CCAM à usage PMSI qui seront publiées au cours de l’année

 intègre 326 nouveaux actes CCAM introduits en 2017 avec leur ICR

 fournit pour chaque acte CCAM actif en 2017 l’ICR « Médecin salarié » (ICR sont calculés avec les coûts relatifs aux salaires des médecins) et l’ICR « Médecin non salarié » (ICR sont calculés sans les coûts relatifs aux salaires des médecins)

 détaille, pour chaque acte CCAM, si il s’agit d’un ICR de bloc opératoire et de plateau technique (colonne « Type »= »Activité 1 », d’un ICR d’anesthésie (colonne « Type » = « Anesthésie » ou « Activité 4 ») ou d’un ICR d’anatomo-cyto-pathologie

Comme depuis de nombreuses années, pas de changement dans la liste des ICR de réanimation

Source : ICR de la CCAM à usage PMSI 2017 (fichier Excel)
Copyright © T2A Conseil – Imprimer cet article Imprimer cet article

Les abréviations et intitulés de la DMA SSR à connaître

Nous avons réuni ci-dessous une liste des principales nouvelles abréviations et termes liés à la DMA SSR avec une définition minimale pour être partagée par les TIMs et les DIM évidemment mais aussi par les praticiens, les DAF et les Directions. Cette liste est régulièrement enrichie. Dernière mise à jour : 22 décembre 2016

AJP : Ajustement à la Journée Pondérée = tarif des journées pour les séjours ou les parties de séjour rémunérés à la journée.

BB : Borne Basse. Nombre de journées au-deça duquel la rémunération du séjour dépend de tarifs à la journée.

BH : Borne Haute. Nombre de journées au-delà duquel la rémunération du séjour est complétée par des tarifs à la journée propre au GME du séjour. Il existe 2 BH : BH1 et BH2

CM : Catégorie Majeure. Premier niveau de classification d’un séjour. Code correspondant aux 2 premières positions du GME. Ex : 01 = Affections du Système Nerveux

CMA : Complication ou Morbidité Associée. Liste de codes CIM-10, spécifique au PMSI SSR, qui, codés dans un séjour d’HC, peut amener le séjour en sévérité 2

Coefficient technicité : (Valorisation activité + 0,35 x nombre de points RR total) / Valorisation activité. Le supplément de 0,35 € pour chaque unité de score RR équivaut à l’écart de l’effet explicatif au séjour d’une unité de RR entre les coûts ENC et la valorisation économique. Coefficient propre à chaque établissement. Non pérenne.

Compartiment : nom donné aux « blocs » de financement (exemples : MIGAC, compartiment Socle, compartiment Activité, compartiment IFAQ, compartiment MO, …)

DMA : Dotation Modulée à l’Activité. Nom donné à la T2A SSR. Comprend essentiellement 2 morceaux : un socle calculé sur l’activité des années précédentes de l’établissement et une partie Activité financée au séjour.

GME : Groupe Médico-Economique. Classification ultime des séjours.
GME forfaitaire : GME dont la rémunération est forfaitaire.

GN : Groupe Nosologique. Niveau intermédiaire de classification des séjours. Correspond au 4 premières positions du code GME. Ex : 0841 = Arthroses du genou

IP-DMS : Indice de Performance DMS, appelée aussi DMS relative = DMS / DMS nationale. Pour les séjours d’HC

PMCT : Poids Moyen du Cas Traité = Valorisation économique / Nb unités. Le nb unités = nb de séjours d’HC (hors séjours de 1 jour) et = nb de journées HP + nb journées des séjours d’HC de 1 jour.
PMCT relatif = PMCT établissement / PMCT national. Si PMCT relatif > 1, alors l’activité de l’établissement est en moyenne plus lourde que l’activité nationale

PMJT : Poids Moyen de la Journée Traitée= Valorisation économique / Nb journées. PMJT relatif = PMJT / PMJT national

Pondération RR : pondération associée à chaque acte CSARR en fonction de la consommation de ressources qu’il représente. Source : Annexe 8 du volume 1 du manuel de groupage des GME. La présence d’un modulateur peut modifier la pondération d’un acte CSARR. Quelques actes CCAM correspondantà des actes de RR réalisés par des médecins ont une pondération RR. Pour les actes CSARR les plus courants, l’ordre de grandeur des pondérations est compris entre 10 et 40.

RGME : racine de GME. Niveau intermédiaire de classification des séjours. Correspond au 5 premières positions du code GME.

Sévérité : dernière position du code GME. 0, 1 ou 2. 0 = séjour de 0 nuitée, donc essentiellement l’HdJ. 1 et 2 = séjours d’HC. 2 = séjour avec une sévérité aiguë, repérée par le codage CIM-10 (CMA). A noter que les GME de soins palliatifs n’ont pas de sévérité 2.

Score RR : score de Rééducation et Réadaptation, calculée à partir du codage CSARR. Une des variables de classement possible des séjours en RGME. Calcul du score RR.

TME : Tarif Médico-Economique. Tarif correspondant aux GME

Z1 : Zone tarifaire 1. Financement à la journée pour les séjours concernés à GME de niveaux 1 et 2 .

Z2 : Zone tarifaire 2. Financement forfaitaire pour les séjours concernés à GME de niveaux 1 et 2.

Z3 : Zone tarifaire 3. Financement au forfait et à la journée (pour les journées situées au-delà de Z2) pour les séjours concernés à GME de niveaux 1 et 2.

Copyright © T2A Conseil – Imprimer cet article Imprimer cet article

CRF de Villiers-sur-Marne recherche un TIM-Facturier en CDI

Le Centre de Rééducation Fonctionnelle de Villiers-sur-Marne est un établissement SSR de 66 lits et 29 places accueillant des adultes et enfants pour la rééducation des affections de l’appareil locomoteur.

Le TIM facturier sera chargé de :

  • procéder à la facturation des séjours auprès des mutuelles, patients
  • transmettre les informations de séjour aux CPAM
  • assurer le contrôle de la qualité et de l’exhaustivité du codage PMSI
  • assister/former le personnel au codage des actes dans un objectif d’optimisation du recueil
  • envoyer les données PMSI aux tutelles

Profil :
Comptable – Expérience de  fonctions TIM appréciée – Formation interne possible – Maîtrise Excel – Esprit d’analyse et de synthèse –  Adaptabilité, rigueur, autonomie dans le travail – Aptitude au travail en équipe, sens du relationnel

Adresse : 6-8 rue Entroncamento – 94 350  VILLIERS SUR MARNE
Contrat : CDI – Salaire : 2 030 €
Contact : Mme Carine POUSSE, adjointe de direction – Téléphone : 0149413535

Nouvel atelier “Les redressements du case mix GME 2016 avant le 31 janvier 2017” le 13 décembre 2016

Dans le cadre de notre prochaine formation exceptionnelle « Les 101 techniques d’optimisation GME  et recettes DMA SSR – 3eme édition » qui auront lieu à Paris les 12 et 13 décembre 2016, nous venons d’ajouter un nouvel atelier appelé « Les redressements du case mix GME 2016 avant le 31 janvier 2017 ».

Cet atelier répond aux demandes de nombreux établissements qu souhaitent redresser leur case mix GME 2016 avant sa validation définitive au 31 janvier 2017, sachant que l’année 2016 fait partie du calcul de la DMA de chaque établissement pour les années 2017 et 2018 à minima.

Nous avons privilégié 2 axes de formation pour cet atelier :

#1 Une liste de 10 requêtes raisonnablement réalisables par une équipe DIM, même en l’absence d’un logiciel d’analyse du PMSI SSR. Nous avons pu tester ces 10 requêtes. Ces requêtes sélectionnent des séjours (en HC) ou des RHS (en HP) candidats à un éventuel changement de GME mieux valorisé.
Dans cet atelier, nous détaillerons ces requêtes, leurs intérêts, leurs logiques, leurs limites et leurs mises en oeuvre concrètes.
Par expérience de 25% à 50% des séjours et semaines ainsi repérés peuvent effectivement changer de GME dans des contextes de traçabilité correcte dans les dossiers médicaux.

#2 Des recommandations quant à la mise en oeuvre de ces requêtes dans la chaîne de production du PMSI M12 2016 avec la contrainte du 31 janvier 2017, en particulier : des estimations des temps de travail de chaque étape à ne pas sous-estimer avec des retours terrains, les contrôles sur pièces par le médecin DIM pour confirmer ou infirmer les reclassifications GME proposés, les rôles des TIMs, les retours aux équipes médicales et paramédicales dans une logique d’amélioration continue de la qualité de codage.

A l’occasion de cet atelier, nous communiquerons aux participants une série de thésaurus exclusifs issus de nos travaux quotidiens.

Pour découvrir le programme de ces 2 journées de formation et vous inscrire.

Copyright © T2A Conseil – Imprimer cet article Imprimer cet article

Ajout d’informations à un case mix PMSI – manipulation Excel

Nous commençons, avec cet article, une série d’articles consacrés à des manipulations Excel utiles aux équipes du DIM.

Nous commençons par une manipulation que nous pratiquons au quotidien : rajouter à un case mix PMSI, extrait du logiciel PMSI de production ou d’un logiciel d’analyse du PMSI, une ou plusieurs colonnes d’informations supplémentaires. La méthode retenue n’est peut-être pas la plus orthodoxe mais elle est rapide, facile à reproduire et fonctionne : c’est tout ce qu’on lui demande.

Exemples :  rajouter les intitulés GHM à un case mix en GHM qui n’a que les codes GHM, rajouter les DMS OVALIDE à un case mix GHM, rajouter les pondérations CSARR unitaires à un tableau d’actes CSARR, etc…

Pour illustrer la manipulation, on va prendre l’exemple d’un case mix GHM sélectionné sur un périmètre d’un l’établissement ex-DGF (sur une période, un regroupement d’UM, d’autorisations, de CMD, de GA, etc…) auquel on souhaite ajouter pour chaque GHM la valeur de la DMS OVALIDE de l’année PMSI en cours.

La manipulation comprend 3 étapes.

Etape 1 : nettoyage initial et préparation des fichiers.
On dispose donc d’un premier fichier Excel correspondant au case mix GHM de l’établissement sur le périmètre voulu qui pourra avoir la forme ci-dessous.

ghm Nombre de RSS Age moyen DMS PMSI
02C05J 110 64 ans 0,00 J
06M021 89 2 ans 2,80 J
04M081 83 54 ans 2,9 J
…. ….

où la colonne DMS PMSI = la DMS PMSI des séjours avec le GHM de la ligne.

Continue reading